L’érosion du littoral

une situation de plus en plus inacceptable qui exige des solutions sûres, efficaces et durables

L’érosion du littoral en France

Stratégie et chiffres clés

(Sources : Données Ifen sur l’érosion du littoral français métropolitain ; S. Colas, 2006)

0
%
du littoral métropolitain recule (1 723 km de côtes)
0
%
des surfaces situées à moins de 250 m des côtes sont urbanisées ou artificialisées
0
des 100 premières communes touristiques sont concernées
0
millions
de résidents, 7 millions de lits touristiques, 48% de l’offre de camping

Dossier du Ministère 2009  

En 2009, le ministère de l’écologie et du développement durable,
suite aux engagements du Grenelle de la Mer, a fait ses recommandations
dans la manière de gérer le trait de côte.

Dossier IFEN 2007

en 2007, l’Institut Français de l’Environnement a publié une étude cartographique et statistique de l’érosion marine très fournie.

L’érosion du littoral en Europe

Stratégie et chiffres clés

  • 20% des côtes de l’UE sont affectées par l’érosion (20 000 km)
  • Entre 500 et 1 000 Mds€ investis dans la bande des 500 mètres de trait de côte
  • Plus de 70 millions de personnes concernées
  • 158 000 personnes victimes en 2020 de l’érosion et des submersions

Etude Eurosion

En 2004, la Commission européenne a demandé qu’une étude soit faite sur tout le littoral de l’Union, afin d’évaluer la menace représentée par l’érosion des côtes sur le territoire européen. De cette étude, appelée EUROSION, est ressorti une classification des régions exposées à l’érosion. Ces régions ont été classifiées selon quatre critères de sévérité.

(Source : Eurosion)

Les solutions

Construction d'ouvrages en mer ou sur le littoral

Elle se traduit par la réalisation d’ouvrages longitudinaux (défense) ou transversaux (épis, émissaires). Les ouvrages de défense peuvent être construits en haut de plage (digues, murs), en bas de plage (brise-lames) ou en immersion.
Ils nécessitent des investissements élevés et des coûts d’entretien aussi élevés avec des impacts environnementaux négatifs (transport et manutention de matériaux lourds avec émissions de CO2 élevé) - Inefficacité souvent avérée dans le temps (44% du linéaire de côtes avec ouvrages reculent quand même, soit 600 km) par action de la mer sur la durabilité des ouvrages.
Le recours à ces techniques est souvent nécessaire et utile à la sécurité des biens, il convient de rechercher à améliorer la durabilité pour réduire les coûts de maintenance.

    Aménagements dynamiques utilisant / agissant sur les matériaux naturels

    - Remodelage / rechargement de l'estran
    - Déversement de matériaux par petits fonds
    - Réhabilitation et création de dunes
    - Investissements lourds et répétitifs avec un entretien coûteux
    - Impact sur l’environnement (apport de matériaux extérieurs, destruction de l’habitat, émission de CO2)

      La réduction des impacts peut être obtenue par une solution innovante qui améliore la durabilité, la rétention sédimentaire et le maintien du profil de plage sableuse avec respect paysager et sans apports extérieurs.

      Géocorail®

      - En pied de digues, nous mettons en place des coussins, tapis ou bourrelets de confortement d’assise des enrochements.
      Le développement de Géocorail va diffuser dans le sol et créer un cordon stabilisateur de l’assise d’ouvrage, évitant le départ de fines en pied de structure et augmentant la surface de contact et par conséquent le coefficient de frottement blocs + assise sableuse.
      Le noyau de digue sera ainsi pérennisé en évitant le glissement des blocs de base. Ils seront pris dans la matrice de Géocorail sur lesquels ils sont assis, assurant leur ancrage et stabilité, tout en maintenant le caractère dissipateur énergétique de l’ouvrage.

      - En bas de plage nous positionnons un tapis pour la formation de Géocorail qui émergera après agrégation et présentera une surface rugueuse pouvant retenir le sable entraîné par la nappe de retour après chaque déferlement de vagues.

      La prise de conscience des Pouvoirs Publics

      Vers une stratégie nationale et européenne de gestion du littoral

      Livre Bleu du
      Grenelle de la Mer
      - Développer une méthodologie nationale pour la gestion du trait de côte
      France : 2 mesures majeures en 2014
      - Première cartographie nationale de l’érosion côtière
      - Programme particulier de gestion intégrée des risques littoraux
      UE : 4 conclusions de l’étude Eurosion 2004
      - Rétablir l’équilibre sédimentaire
      - Intégrer coût et risque d’érosion dans les plans
      - Rendre compréhensible les réponses à l’érosion côtière
      - Renforcer la base de la connaissance de l’érosion côtière

      Vous voulez en savoir plus sur Géocorail ?

      Appelez-nous au +33 (0) 6 13 18 32 55

      Rechercher dans le site